Déshydratation de la personne âgée

LA DÉSHYDRATATION EST UNE CAUSE FRÉQUENTE D’HOSPITALISATION CHEZ UNE PERSONNE ÂGÉE. EN EFFET, EN VIEILLISSANT, LA TENEUR EN EAU DU CORPS DIMINUE, LE RISQUE DE DÉSHYDRATATION AUGMENTE ET LES CONSÉQUENCES DEVIENNENT PLUS GRAVES. COMMENT ÉVITER CELA ? 

Définition

La déshydratation de la personne âgée est liée à une perte rapide et non compensée d’une grande quantité d’eau et d’électrolyte.

L’eau représente 60 % du poids du corps. Elle est répartie dans différents secteurs :

  • Intracellulaire : possède des ions potassium.
  • Extracellulaire : possède des ions sodium.
  • Appareil circulatoire : intra-vasculaire.
  • Secteur interstitiel : extra-vasculaire.

éshydratation de la personne âgée

Causes de la déshydratation

  • Diminution de la sensation de soif.
  • Chaleur.
  • Hyperthermie.
  • Diarrhée, vomissement.
  • Polypathologie.
  • Dépendance et perte d’autonomie.
  • Prise d’un traitement diurétique.

Signes cliniques

  • Sécheresse buccale et des muqueuses.
  • Pli cutané.
  • Perte de poids.
  • Polydipsie.
  • Insuffisance rénale.
  • Diminution de la diurèse.
  • Augmentation de la concentration des urines.
  • Constipation.
  • Hypovolémie :
  • Hypotension.
  • Bradycardie.
  • Trouble de la vigilance.
  • Asthénie.
  • Altération de l’état général.

Complications

  • Neurologique : trouble conscience, risque d’hémiplégie dû au bas débit cérébral.
  • Cardio-vasculaire : thrombose veineuse, infarctus, collapsus.

Traitements

eau1

  • Réhydratation massive : faire boire, perfusion intraveineuse, perfusion sous-cutanée, sonde gastrique.
  • Apport en sodium
  • Cela paraît évident, mais il est important de le redire : il faut un apport hydrique suffisant.
  • Proposez régulièrement des boissons dans la journée
  • Rendez facilement accessible les bouteilles d’eau, disposez-en un peu partout : au chevet, près du fauteuil, à table, dans la cuisine…
  • Encouragez-les à avaler un médicament avec un verre d’eau
  • Offrez-leur leurs boissons préférées
  • Faites en sorte qu’ils boivent 1,5l d’eau par jour en période de risque de déshydration (forte chaleur, fièvre…)

    Enfin, il est essentiel de sensibiliser et de former les personnes proches, à la prévention de la déshydratation : amis, soignants, famille…

    Cela paraît évident, mais il est important de le redire : il faut un apport hydrique suffisant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s